Soutenir notre projet "La Scarpe"
  • La Scarpe à Lanchères en 1964 (Photo Renault)
  • La scarpe : au TTA en 1973 (Photo Renault)
  • La scarpe : Etat actuel à St Valery Canal

La locomotive « LA SCARPE »

La locomotive « La Scarpe » a  été construite en 1907 par Corpet-Louvet puis livrée à l’entreprise de travaux publics Augustin Frot et affectée au chantier de Leforest près d’Arras. Elle prend le nom de « La Scarpe », la rivière qui coule à proximité. « La Scarpe » a eu une carrière purement industrielle qui l’a conduite en octobre 1951 à la râperie de Lanchères. Elle y travaille jusqu’en 1965, remorquant des wagons de betteraves et de pulpes entre l’usine et les voies de garage de la gare de Lanchères-Pendé.
En 1967, « La Scarpe » est sauvée in extremis du ferraillage par Charles-Édouard Girode (futur président fondateur du CFBS) et rachetée par le Tramway Touristique de l’Aisne (T.T.A.), jeune chemin de fer touristique situé dans les Ardennes en Belgique. La machine quitte la France en juillet 1966. De 1973 à 1978, elle assure la remorque de trains touristiques sur le TTA.
Dès 1992, le CFBS manifeste son intérêt pour cette machine d’une grande valeur historique, car c’est la seule locomotive à vapeur préservée qui a circulé sur le réseau des Bains de Mer.  C’est finalement en 2015 que la machine est rachetée par un petit groupe de bénévoles du CFBS. « La Scarpe » arrive en baie de Somme le 16 juin 2015. Elle est transférée en septembre 2017 au dépôt du CFBS à St-Valery-sur-Somme. Démontée, ses essieux ont été remis à neuf par les ateliers TMR de Martigny en Suisse.
Le CFBS veut produire la Scarpe en tête d’une rame de tombereaux à betteraves en gare de Lanchères en 2025. Tout dépendra de l’obtention des financements.
Cette locomotive n’ayant pas vocation à remorquer les trains réguliers du CFBS, elle n’entre pas dans le champ commercial de l’activité, mais bien dans une démarche purement patrimoniale. Elle peut donc faire l’objet d’un financement défiscalisé dédié à sa restauration. À ce titre, le CFBS a déjà bénéficié d’un don de 19 k€ de la fondation du Crédit Agricole Brie Picardie qui a permis de boucler le financement de son acquisition.
Inscrite au titre des "Monuments Historiques" depuis 2017, une subvention de la DRAC a aidé l’association à financer la restauration des essieux auprès de l’atelier TMR à Martigny (Suisse).

Aidez-nous à remettre en service cette locomotive

Déclarée d’utilité publique, FACS-Patrimoine Ferroviaire peut recevoir des dons (particuliers ou mécénat d’entreprise) qui ouvrent droit à une réduction d'impôt égale à 66 % du montant des sommes versées.

Les dons peuvent être faits :

  • Par virement sur le compte IBAN : FR76 3000 3004 8700 0372 8143 994   BIC : SOGEFRPP

  • Par chèque adressé à : FACS – Patrimoine Ferroviaire / Opération Scarpe  / Gare de l’Est  BP 20292  75463 PARIS Cedex 10
    Un reçu fiscal au titre des dons vous sera adressé.
    En dédiant votre don à l’opération « faisons rouler la Scarpe », FACS-Patrimoine Ferroviaire pourra subventionner le CFBS dans la mise en œuvre progressive des 3 étapes suivantes :

  1. Restauration de la partie mécanique, dont la fabrication de manetons de bielles neufs, et remontage du châssis,

  2. Réfection de la tôlerie et des tabliers de la locomotive,

  3. Réfection de la chaudière et agrément.

Les deux premières étapes sont accessibles avec une enveloppe de 30 k€.
La 3ème étape sera fonction du diagnostic de la chaudière, mais elle sera d’un coût plus élevé (de 50 à 100 k€) selon le diagnostic.

 

TELECHARGER LE FLYER : ICI

 

Merci de nous aider à faire revivre ce magnifique témoin du patrimoine industriel de la Picardie maritime
grâce à une belle coopération entre le CFBS et FACS-Patrimoine Ferroviaire.